ACCUEIL ARCHIVES FORUM CONTACT

DÉSESPOIR CRITIQUE

Enfances chinoises

Mama (1990, Zhang Yuan) a marqué l'émergence de la sixième génération de cinéastes chinois car il proposait un regard singulier sur l'enfant du film atteint d'autisme, entre le documentaire et la fiction. À une époque où il était encore difficile d'évoquer ce sujet et sous cette forme-là, Zhang Yuan esquissait un portrait complexe et ambigu de l'enfant et de sa relation avec sa mère, son point de vue (et, donc, celui des spectateurs) étant clairement au côté de l'enfant profondément incompris par son entourage. lire la suite...

UNITED ARTISTS

Le trou en face des yeux

Au centre, une estampe du cinéaste Takeshi Kitano. Cette estampe est connue des cinéphiles, car déjà visible en arrière-plan dans une séquence de son film Hana-Bi (qui en contient beaucoup d'autres du cinéaste-peintre). Ce qui est moins connu lire la suite...

JUSTE UN PLAN (OU DEUX)

Pommes de...

Deux ans avant de faire un saut en Europe afin de filmer Berlin Express pour la RKO dans les décombres du Berlin d'après-guerre partagé entre les alliés, Jacques Tourneur tourne un western : Canyon Passage (1946). Si le titre du film laisse croire aux spectateurs qu'ils auront le droit à la sempiternelle attaque sur la cavalerie des indiens perchés au sommet du canyon, filmés en contre-plongée, il n'en sera rien : comme à l'accoutumée, Tourneur sait détourner toutes les attentes, pulvériser génialement les stéréotypes des genres qu'il aborde. Plein de malice, le cinéaste va jusqu'à faire raconter cet épisode par un personnage du film plutôt que de le montrer : "l'armée passe le canyon au peigne fin. Ils vont tomber dans une embuscade ou je ne connais pas le style des indiens." lire la suite...

DÉSESPOIR CRITIQUE

Un coup d'épée...

Le nouveau film de Feng Xiaogang (Youth) conte les tribulations d'une troupe de ballet appartenant à l'armée chinoise quelques années avant la mort de Mao, puis après sa mort. lire la suite...

*