Shunji Iwai

Répondre

Smileys
:D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:
Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est activé
[url] est activé
Les smileys sont activés
Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet: Shunji Iwai

Re: Shunji Iwai

Message par Sword7 » Ven 9 Juin 2017 23:00

"A bride for Rip Van Winkle", dernier film de Shunji Iwai, pas sorti en France (on comprend pourquoi quand on voit le film, ça serait du suicide commercial !)

Trois heures interminables d'une histoire écrite n'importe comment et bourrée d'incohérences, mal jouée, filmée à la truelle et au ralenti écoeurant, sur des musiques atrocement ringardes et envahissantes. Du Shunji Iwai des grands jours quoi... Le personnage principal, une véritable gourde qu'on a envie de gifler au bout de dix minutes de film, passe la moitié du temps en femme mariée docile et l'autre moitié en femme de ménage. Le film prend un malin plaisir à en faire le dindon de la farce, et ce jusqu'au bout.

Re: Shunji Iwai

Message par librequébec » Sam 14 Jan 2017 09:15

en réalité vous ne vous faites pas à l'idée d'avoir trouvé plus snobs que vous

Re: Shunji Iwai

Message par Chantal » Sam 7 Jan 2017 18:17

casseur a écrit:Dans la catégorie gogol top de l'année j'ai trouvé encore mieux :

http://www.independenciarevue.net/s/spi ... rticle1149


Plutôt que "gogol" je dirais complètement autiste quand on voit le peu de films et séries retenus, de quels films et séries il s'agit, et la sélection unilatérale des différents membres, ou sans doute d'un snobisme poussé dans ses derniers retranchements car tout cela relève finalement plus de la pause de gros malins.

Re: Shunji Iwai

Message par casseur » Ven 6 Jan 2017 15:27

Dans la catégorie gogol top de l'année j'ai trouvé encore mieux :

http://www.independenciarevue.net/s/spi ... rticle1149

Re: Shunji Iwai

Message par casseur » Dim 1 Jan 2017 11:44

JM a écrit:même les Cahiers mettent 5 étoiles (source allociné).


Je sais pas si vous êtes tombés sur leur top de 2016, mais c'est effarant, ça suffit à donner une bonne idée de ce qu'est aujourd'hui la revue : un truc qui défend les faux jeunes copains même quand c'est nullard ("La loi de la jungle"), les vieux auteurs ringards au style décati ("Julieta", "Ma loute", "Elle") et les pseudos-jeunes-auteurs-arty-poseurs-préférant-mettre-leur-cynisme-au-service-du-cinéma-plutôt-que-de-la-pub ("The neon demon")... On s'étonne que ne figure pas la dernière daube d'Eastwood... lol

Le plus drôle c'est que ce cinéma-là marche très bien dans les festivals et est calibré pour, alors que les Cahiers se croient plus malin que la moyenne en descendant régulièrement des films simplement sous prétexte que c'est du "cinéma pour festival"...

Re: Shunji Iwai

Message par JM » Sam 31 Déc 2016 15:19

Sword7 a écrit:
Sword7 a écrit:Actuellement c'est le gros délire autour de Makoto Shinkai en Chine, depuis la sortie de "Your name" (sortie en France à la fin du mois de décembre). On y voit le grand renouveau de l'anim' japonaise, certains disent même que c'est le nouveau Miyazaki... Comme Iwai, tous ses premiers films ont apparemment été ignorés par les distributeurs en France... je me méfie un peu, on verra, on en reparlera.


Salut, j'ai enfin vu «Your name», j'ai trouvé ça vraiment pas fameux comme je le craignais. Miyazaki est loin, loin, très loin, je ne comprends même pas comment on peut rapprocher les deux !? Le style réaliste du graphisme et de l'animation est complètement impersonnel, ça ressemble à n'importe quel dessin animé japonais. La musique fadasse fait penser à des airs de piano et de guitare pour ascenseur, là encore quel rapport avec les formidables mélodies de Joe Hisaishi pour Miyazaki ?!?
L'idée du temps comme un maillage complexe de fils est intéressante mais pas ou peu exploitée, on ne dépasse finalement jamais ou presque la gentille histoire pour ados. L'esthétique figée des arrières-plans est à l'image du scénario qui reste très conventionnel (l'inversion fille-garçon vise à maintenir leurs différences essentielles, la météorite qui menace n'est pas du ressort de l'homme c'est pratique, les traditions et rites du Japon à préserver, poncif publicitaire que l'on retrouve dans tous les films commerciaux japonais de ces dernières années...), là encore on est loin du regard d'un Miyazaki qui vient bousculer toutes nos certitudes établies...


Salut Sword, meilleurs voeux pour 2017, j'espère que tu vas continuer à nous envoyer des nouvelles d'Asie !

C'est visiblement le même gros délire en France autour du film de Shinkai, la presse est unanime et même les Cahiers mettent 5 étoiles (source allociné). Comme tu disais l'autre fois, on a un peu l'impression que l'animation à l'ancienne est un domaine où à peu près tout et n'importe quoi est top, sans doute en réaction absurde et sans discernement à l'absence totale d'imagination des films d'animation numériques actuels...

Re: Shunji Iwai

Message par Sword7 » Mer 21 Déc 2016 19:15

Sword7 a écrit:Actuellement c'est le gros délire autour de Makoto Shinkai en Chine, depuis la sortie de "Your name" (sortie en France à la fin du mois de décembre). On y voit le grand renouveau de l'anim' japonaise, certains disent même que c'est le nouveau Miyazaki... Comme Iwai, tous ses premiers films ont apparemment été ignorés par les distributeurs en France... je me méfie un peu, on verra, on en reparlera.


Salut, j'ai enfin vu «Your name», j'ai trouvé ça vraiment pas fameux comme je le craignais. Miyazaki est loin, loin, très loin, je ne comprends même pas comment on peut rapprocher les deux !? Le style réaliste du graphisme et de l'animation est complètement impersonnel, ça ressemble à n'importe quel dessin animé japonais. La musique fadasse fait penser à des airs de piano et de guitare pour ascenseur, là encore quel rapport avec les formidables mélodies de Joe Hisaishi pour Miyazaki ?!?
L'idée du temps comme un maillage complexe de fils est intéressante mais pas ou peu exploitée, on ne dépasse finalement jamais ou presque la gentille histoire pour ados. L'esthétique figée des arrières-plans est à l'image du scénario qui reste très conventionnel (l'inversion fille-garçon vise à maintenir leurs différences essentielles, la météorite qui menace n'est pas du ressort de l'homme c'est pratique, les traditions et rites du Japon à préserver, poncif publicitaire que l'on retrouve dans tous les films commerciaux japonais de ces dernières années...), là encore on est loin du regard d'un Miyazaki qui vient bousculer toutes nos certitudes établies...

Re: Shunji Iwai

Message par Sword7 » Dim 11 Déc 2016 09:38

Regardé "Hana et Alice mènent l'enquête" qui est, je crois, le premier film d'Iwai diffusé en salle en France. Son premier film diffusé en salle est un film d'animation, c'est un peu bizarre, comme si le mec qui a déjà une dizaine de films à son actif devait passer par l'animation pour se faire une place dans la diffusion en France et peut-être à l'international (est-ce qu'il le sait ?)...

Animation ou pas, le film souffre grosso-modo des mêmes problèmes que les précédents, en fait c'est une version animée de ce qu'il a déjà fait : manque de rythme évident, longueurs peu supportables, enfilage de tous les poncifs du genre. L'enquête, on le devine rapidement, n'est qu'un gros délire de jeunes ados monté en épingle par celles-ci. Du coup le film ressemble plus à un film sur l'ennui de l'adolescence et la fuite dans l'imagination qu'il engendre qu'à un film policier, tout en restant en grande partie dans la réalité (c'est-à-dire que l'animation ne sert jamais à quitter la réalité pour des possibles imaginaires et fantastiques, elle travaille plutôt sur les mouvements des corps des filles enquêtrices immergées dans un réel figé). Au même titre que la pratique de la danse, l'enquête est un prétexte pour les deux filles à quelques aventures dans la ville qui occupent leur temps libre (malheureusement le spectateur s'en lasse, lui, très rapidement). Voilà, il me semble, l'horizon principal du film, qui ne dépasse quand même pas beaucoup le scénario type "club des 5" au Japon, sinon que l'enquête repose sur des fantasmes...


Actuellement c'est le gros délire autour de Makoto Shinkai en Chine, depuis la sortie de "Your name" (sortie en France à la fin du mois de décembre). On y voit le grand renouveau de l'anim' japonaise, certains disent même que c'est le nouveau Miyazaki... Comme Iwai, tous ses premiers films ont apparemment été ignorés par les distributeurs en France... je me méfie un peu, on verra, on en reparlera.

Re: Shunji Iwai

Message par Sword7 » Lun 1 Aoû 2016 14:28

Invité a écrit:
Besson utilise déjà l'habillage du cinéma pour produire ces "êtres de synthèse" que sont les individus post-modernes. Il est, en ce sens, le premier vrai cinéaste post-publicitaire, celui qui hérite en toute innocence de tous les "concepts visuels" de la pub et qui, de ce fait, ne souffre plus de ne pas être "personnel" et de n'aligner que des "clichés"...
Daney


Oui, je pensais à ce texte, mais en même temps c'est un peu différent car, même s'il utilise par exemple parfois le ralenti de manière poseuse, Iwai ne fait pas vraiment dans les images léchées, et pas complètement dans les "concepts visuels". Je pense qu'il suppose que sa caméra régulièrement tremblée et mal cadrée est au plus près des êtres qu'il filme et de leur vie, que ça va faire vivre à l'écran les personnages et les histoires qu'il imagine, mais cela ne suffit pas selon moi à dépasser les stéréotypes de l'écriture (et/ou improvisés). C'est plus proche de ce regard naturaliste assommant, courant (loin) derrière Pialat, qui réussit régulièrement aujourd'hui dans les festivals de cinéma.

Re: Shunji Iwai

Message par Invité » Sam 30 Juil 2016 01:07

Besson utilise déjà l'habillage du cinéma pour produire ces "êtres de synthèse" que sont les individus post-modernes. Il est, en ce sens, le premier vrai cinéaste post-publicitaire, celui qui hérite en toute innocence de tous les "concepts visuels" de la pub et qui, de ce fait, ne souffre plus de ne pas être "personnel" et de n'aligner que des "clichés"...
Daney

Haut

cron