Petits compromis, enlisement

Autour des textes du site

Petits compromis, enlisement

Messagepar Chantal » Jeu 12 Oct 2017 14:33

Ce que vous écrivez dans votre dernier article :

"Car, pour ces artistes, la censure économique (« Il faut que ça ait du succès ! ») passe mieux que la censure idéologique (« Vous ne pouvez pas parler de n'importe quoi ! »), même si l'une est étroitement chevillée à l'autre."

http://www.scienezma.com/DC/our_time_will_come

Ca marche pas seulement pour un pays au régime autoritaire comme la Chine, ça tient aussi en partie pour le cinéma des régimes démocratiques qui croule sous les aides de l'Etat. Par exemple, et en particulier, le cinéma français. Ce qu'il se passe ces 10 dernières années dans le cinéma français, ça n'est pas seulement le financement d'Etat du cinéma d'auteur, ça c'est pas nouveau, le problème c'est que ce même Etat ne veut plus financer à fonds perdus pour le prestige culturel du pays comme il le faisait avant. Maintenant il faut absolument de la rentabilité et du succès immédiat, et donc un cinéma subventionné toujours plus consensuel...
Chantal
 

Retourner vers référer ne pas conclure...

cron