Les copains

Discussions

Les copains

Messagepar _ » Sam 21 Nov 2015 09:05

Salut,

J'ai regardé le dernier film de Gondry hier soir, "Microbe et Gasoil", et j'ai trouvé ça complètement nul. Après quelques films plutôt pas mal, il s'enfonce en France dans une histoire d'ados bricoleurs poussive, vague hommage inutile et honteux à Tati (cad sans sa mise en scène et ses gags), pas drôle voire rance quand elle s'en prend aussi manifestement à Apple (la cible facile) et, plus grave, quand elle se veut vaguement politique (le passage sur le camp de Roms atroce de bêtise) ...

Je retiens quand même quelque chose qui me semble très à la mode actuellement au cinéma, c'est le côté copains, on s'adore, on se brouille, on se rabiboche finalement, c'est un truc qu'on trouve dans plein de scénarios actuellement dans des films assez différents. Dans ce film de Gondry, mais également dans deux autres films américains qui sortent bientôt en France : "Tangerine" de Sean Baker (pour le coup très recommandable, filmé intégralement avec un IPhone et bourré d'énergie, on en dira plus sur le forum à l'occasion j'espère...) et la nouvelle daube de Baumbach, "Mistress America". Ce côté "Club des 5" touche aussi bien des ados français ("Microbe et Gasoil") que des étudiantes branchées+quadra new-yorkaises ("Mistress America") ou encore des prostitués trans de Los Angeles ("Tangerine")...
Avatar de l’utilisateur
_
 
Messages: 66
Inscription: Mar 8 Mai 2012 17:54

Re: Les copains

Messagepar JM » Sam 21 Nov 2015 19:15

_ a écrit:
Je retiens quand même quelque chose qui me semble très à la mode actuellement au cinéma, c'est le côté copains, on s'adore, on se brouille, on se rabiboche finalement, c'est un truc qu'on trouve dans plein de scénarios actuellement dans des films assez différents. Dans ce film de Gondry, mais également dans deux autres films américains qui sortent bientôt en France : "Tangerine" de Sean Baker (pour le coup très recommandable, filmé intégralement avec un IPhone et bourré d'énergie, on en dira plus sur le forum à l'occasion j'espère...) et la nouvelle daube de Baumbach, "Mistress America". Ce côté "Club des 5" touche aussi bien des ados français ("Microbe et Gasoil") que des étudiantes branchées+quadra new-yorkaises ("Mistress America") ou encore des prostitués trans de Los Angeles ("Tangerine")...


C'est la mode du teen movie (le film de Gondry en est un nième avatar usé) qui se répand maintenant dans toutes les couches du cinéma, non ?

Effectivement, le film de Gondry est pas bon, comme d'hab le nombre de ses qualités est inversement proportionnel à l'emballement critique. C'est vraiment la caricature complète du cinéma versaillais, quoi !

Y'a un truc qui m'avait amusé à un moment, c'est le gosse qui fait un trou dans le mur de sa chambre, la mère lui dit qu'elle l'a vu, mais ce que je trouve complètement con c'est qu'on voit ensuite pourquoi il a fait ce trou, ça casse tout le côté farfelu et irrationnel de l'adolescence. Et c'est comme ça pendant tout le film, rien n'est purement gratuit chez les deux garçons (la voiture sert à partir en vacances, les vacances à retourner dans la colo ou voir la copine de classe, les fleurs sur la voiture maison à tromper les flics, etc., etc.), tout est fait avec une certaine intention (de même le concours de dessin à la fin, pour gagner l'avion, par ex). Et Gondry ? Il donne également l'impression de faire le film pour s'attirer un capital sympathie.

D'autres notes sur Gondry rappelés à votre bon souvenir ici : http://www.scienezma.com/forum/viewtopic.php?f=3&t=203&p=3898&hilit=gondry#p3888
JM
 

Re: Les copains

Messagepar pfff.... » Sam 21 Nov 2015 22:59

Image
pfff....
 

Re: Les copains

Messagepar _ » Dim 22 Nov 2015 11:59

JM a écrit:Et Gondry ? Il donne également l'impression de faire le film pour s'attirer un capital sympathie.


Oui, intention un peu basse et facile de plaire ici en développant un côté branchouille-franchouille. Le coup des moqueries sur la marque à la pomme, c'est exactement ça. Il aurait pas fait ça dans un de ses films aux usa par exemple, au contraire même il y avait quelque chose d'assez heureux dans l'utilisation de ce type de truc par les ados de "The We and The I". On peut ajouter la référence aux roms foireuse, mais aussi les stéréotypes gentiment racistes vis-à-vis des asiatiques (dignes d'une production Besson !).
Avatar de l’utilisateur
_
 
Messages: 66
Inscription: Mar 8 Mai 2012 17:54

Re: Les copains

Messagepar Notebad » Jeu 26 Nov 2015 18:01

_ a écrit:"Tangerine" de Sean Baker (pour le coup très recommandable, filmé intégralement avec un IPhone et bourré d'énergie, on en dira plus sur le forum à l'occasion j'espère...)


Oui, on va sûrement dire que le film ne véhicule pas grand chose, qu'il donne pour ainsi dire absolument rien à penser. C'est assez vrai, mais bon, la mise en scène a du punch (on pense parfois à la nouvelle vague hongkongaise dans la vivacité de la prise de vue dans la rue, ou à Cassavetes bien sûr), ça va vite, c'est très rythmé (même si le scénario tiendrai sur un ticket de métro), et ça fait plaisir tant le cinéma américain actuel a tendance à patiner, voire à s'engluer. Les personnages sont attachants et s'intègrent parfaitement au "décor" grâce à la manière de filmer. C'est pas grand chose, mais ça prouve justement qu'on peut faire quelque chose avec ce matériel qu'on prétend inutile et voué aux consommateurs bovins.

Je le rapprocherais bien du dernier film de Larry Clark sorti aussi cette année, "The Smell Of Us", dans le genre film punk, fait avec des bouts de ficelle, clairement dans la marge (à tout point de vue : dans la manière de réaliser, de produire, sur le milieu abordé, la manière de mener le récit, etc.), et n'ayant pas peur de provoquer.
Notebad
 


Retourner vers l n'y a pas de porte...

cron