Twin Peaks : jamais 2 sans 3

Discussions

Re: Twin Peaks : jamais 2 sans 3

Messagepar JM » Dim 21 Jan 2018 19:14

Roland a écrit:Bonsoir à tous,

Toujours un plaisir de discuter de cinéma, vous pouvez me tutoyer.
Juste à voir la BA de Rey, j'ai plus l'impression d'être dans le territoire de l'inaventure au ralentis, de la quête, comme on pouvait l'observer dans Honor de la Cavalleria que chez Pasolini qui n'était pas un contemplatif, et faisait un cinéma axé dans le réel, ou plutôt refabriqué par la passion du réel. Et puis, Pasolini était un idéologue, chrétien, marxiste, non-réconcilié, homosexuel, en guerre avec une bonne partie de l'intelligentsia italienne de son temps. D'où sa volonté d'outrage, de blasphème et de déchirements.

Après, il semble que Rey soit aussi à inscrire dans cette rébellion par le retrait qui traverse pas mal d'oeuvres récentes, qui refusent de se plier aux accélérations du temps et de l'époque.

L'attention est la forme la plus rare de la générosité vers la différence. (Simone Weil) je cite de mémoire.


Hello Roland, ok tutoyons-nous !

Oui, oui, ma comparaison avec Pasolini était faite avec des pincettes. Je n'ai pas vu le film de Serra ; on pourrait aussi penser à Herzog pour le côté quête de l'absurde justement, mais cela occulterait pour le coup la dimension politique du parcours du personnage (bien que la portée de celle-ci dans la réalité reste finalement obscure à la fin du film, elle ne semble pas dépasser l'utopie non véritablement réalisée car empêchée par la justice fasciste de l'Histoire - en quoi le film, lui, a une véritable portée politique)...
JM
 

Re: Twin Peaks : jamais 2 sans 3

Messagepar Notebad » Mar 26 Juin 2018 17:25

Vous reprendrez bien une petite tasse douçâtre de Lynch !!

Politically, meanwhile, Lynch is all over the map. He voted for Bernie Sanders in the 2016 Democratic primary and thinks – he’s not sure – he voted Libertarian in the presidential election. “I am not really a political person, but I really like the freedom to do what you want to do,” says the persecuted Californian smoker.

He is undecided about Donald Trump. “He could go down as one of the greatest presidents in history because he has disrupted the thing so much. No one is able to counter this guy in an intelligent way.” While Trump may not be doing a good job himself, Lynch thinks, he is opening up a space where other outsiders might. “Our so-called leaders can’t take the country forward, can’t get anything done. Like children, they are. Trump has shown all this.”


https://www.theguardian.com/film/2018/j ... twin-peaks
Notebad
 

Précédente

Retourner vers l n'y a pas de porte...

cron