les arnaques d'arte

Discussions

les arnaques d'arte

Messagepar soren » Ven 12 Aoû 2011 03:32

http://www.furk.net/df/a44781330f43fbda

une question : que vient faire Rancière dans pareille merde qui représente à peu près tout ce contre quoi il lui arrive d'écrire !?
soren
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar JM » Ven 12 Aoû 2011 18:27

hello soren

pire encore, comment a-t-il accepté d'inviter des gens comme ça chez lui, pour filmer qui plus est. M'enfin bon, c'est son problème, mais un problème de mise en scène et de représentation, quand même..
JM
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar JM » Dim 21 Aoû 2011 19:17



Hellut soren

C'était pas sur arte, et je sais pas si on peut vraiment parler d'arnaque. .

Le genre de reportage à voir en contrechamp du film de Costa Juventude Em Marcha, notamment les passages sur le relogement, l'aide psychologique au déménagement forcé. Ca reste de l'ordre de la "démonstration" comme le dit l'ancien maire. Ca me parle parce que j'ai un lien particulier et personnel à Vaulx, mais en même temps ça me laisse assez froid parce que ce qui y est décrit, d'une part l'est quasiment uniquement par des représentants des institutions, et d'autre part je reste très méfiant sur ses fameuses institutions, leurs bonnes intentions, leur collusion, la fameuse "normalité" recherchée par le maire pour ses élus (qu'on retrouve par exemple en creux dans les propos sur la langue française dégoutants du metteur en scène à Doisneau, ou dans ceux de Noir sur le "beau"). Comme le dit Noir," politiquement" tout le monde semble s'y retrouver, cela me parait plutôt plus inquiétant que rassurant (comme le fait que des gamins veuillent rester au lycée le vendredi soir au lieu de faire autre chose).
JM
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar anonyme » Dim 21 Aoû 2011 23:00

le reportage sur Vav est en fait realise autour de cette femme a qui on demande de demenager et que les pouvoirs publics accompagnent dans ce sens. dans un film quiu vante le modele poltique representatif (quoi de plus logique aprestout de la part dun film produit par le service public) elle represente les vaudais, c'est dailleurs la seule ou presque a pas reprsentter une institution locale. cest donc un reportage qui a une fonction, il doit rassurer sur ls changements a venir.
anonyme
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar samdit » Mer 7 Sep 2011 16:10

Salut!



Je sais pas si vous connaissez ça, "Looking for Fidel", c'est le reportage d'Oliver Stone à Cuba (tintin) qui va interviewer Castro. Apparemment il y en a un autre qui date de l'année d'avant (2003). IMBD annonce "Directed by Oliver Stone", mais on sait pas trop ce qu'il dirige dans l'affaire, puisque 1/ la mise en scène est à l'avenant, 2/ Interviewer quelqu'un comme Castro autant interviewer un mur. Voilà donc 58 min de pellicules qui servent à rien, sinon à prouver ce que tout le monde sait déjà sur la censure du régime cubain et sur Stone le vaillant petit démocrate en culottes courtes.

Bonus : il existe apparemment un autre reportage qui porte le même nom (d'un certain Leonardo Corbucci Zanobi). J'ai trouvé ça sur un "site officiel" : http://www.lookingforfidel.net/. Le truc a l'air plutôt louche, comme s'il s'agissait d'une couverture web propagandiste du film de Stone ?! :lol:
samdit
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar Chantal » Mer 23 Déc 2015 19:58

Vous avez vu le doc sur Tati qui est passé sur Arte en début de semaine ?

Il y a dedans l'idée la plus conne du siècle : passer les extraits de films de Tati en accéléré ! C'est comme si on passait des extraits des films en couleur de Minnelli en N&B...
Chantal
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar casseur » Jeu 24 Déc 2015 06:17

Chantal a écrit:Vous avez vu le doc sur Tati qui est passé sur Arte en début de semaine ?

Il y a dedans l'idée la plus conne du siècle : passer les extraits de films de Tati en accéléré ! C'est comme si on passait des extraits des films en couleur de Minnelli en N&B...


Salut Chantal,

Ai regardé dix minutes puis coupé. Ca commençait plutôt bien avec une interview de Tati qui explique que c'est "au coin" à l'école qu'il a forgé son regard sur la société et les gens, puis l'utilisation malhonnête et stupide d'une bribe d'un de ses propos (ironique) utilisée pour justifier le passage en mode accéléré de son film m'a scandalisé et super énervé comme toi. Je pensais même pas que ça continuait comme ça durant tout le docu ! Ou comment l'éloge de la lenteur se transforme en éloge de la vitesse (tout était déjà dans le titre remarque : "Tati Express", on aurait dû se méfier !!).
casseur
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar JM » Jeu 24 Déc 2015 17:58

Pas vu le truc sur Tati mais ça avait l'air super bien d'après ce que vous dites ! :roll:

Par contre j'ai récupéré l'émission qui étudie le rôle de Jésus dans le Coran, je sais pas ce que ça vaut, curieux de voir ça pour apprendre des choses...
JM
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar JM » Dim 28 Fév 2016 20:12

"Quand Hollywood défiait Ceausescu" passé le 24 février. Ca raconte un obscur business juteux (à tous les étages) de VHS de films américains pendant l'ère Ceausescu, dirigé par un type du régime qui a tout du gangster, ou comment la diffusion pirate des films rejoignait en réalité le mode idéologique des films diffusés. Sur une musique sirupeuse et dégoulinante (pour les spectateurs et ceux qui participent au circuit) et inquiétante (pour les actions des méchants communistes), des acteurs du business mais surtout de simples spectateurs racontent leur expérience.

Contre l'idéologie communiste, c'est celle du gangster capitaliste (quelle plus belle collusion pour la décrire) qui triomphe, et gloire à elle ! Aucun recul n'est vraiment pris sur tout ça, c'est affligeant. Certainement très abusivement, "Rambo" et "Van Damme" se retrouvent bien sûr ensuite les déclencheurs de la révolution...
JM
 

Re: les arnaques d'arte

Messagepar Sword7 » Mer 21 Sep 2016 20:13

Un reportage de propagande diffusé par Arte sur la Chine et Confucius. Point de vue absolument unique sur la philosophie confucéenne qui rejoint le discours national officiel sur les vertus de ce courant de pensée du passé qui permet d'"harmoniser" la société, et qui peut servir ce qu'on fait de mieux aujourd'hui, à savoir le merveilleux capitalisme et l'esprit de compétition contemporains (c'est quasiment dit tel quel). Absolument aucune critique n'est ouvertement formulée (aussi bien sur la conception de la famille que de la société), au contraire tout semble bon à prendre, et beaucoup plus important en effet est le long passage sur les lointains descendants du philosophe qui semblent toujours former une caste à part en Chine et à l'étranger. Pas étonné de découvrir au générique final que le film est en fait une production CCTV. CQFD.

Il y a quelques semaines la chaîne avait proposé une série de reportages sur la Chine et ses photographes qui était beaucoup mieux ficelée et intéressante.
Avatar de l’utilisateur
Sword7
 
Messages: 208
Inscription: Sam 9 Fév 2013 12:40

Suivante

Retourner vers l n'y a pas de porte...

cron